Entre deux rives de cuivre

Une presse avec ses vérins latéraux, sa roue à rayons pour transmettre la force, la pression, écraser pour restituer l’infime, la trace laissée entre deux rives de cuivre, le voyage d’un creux, fier de ses berges, un trait sombre, qui sombre d’oubli ?

texte de Serge Donès

0956

photo © Herman Hola

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s