Suspension dans l’environ sans angles

Un instant se dissout
Efface l’opacité

L’espace se déplie
Gifle un vertige
Griffe les secondes
T’amnésie
La vie affleure hors mémoire
À l’envers d’un présent élastique

« Ceux qui respirent les yeux ouverts » chez VOIXéditions

texte de Carine Salgas, dessins au graphite de Muriel Valat-b

graphite 9 blog petite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s